Tél:(418) 831-1929
info@psn3.com

Frêne noir

Description Dimensions Morphologie Habitat Autres Infos

Fiche simple
Frêne noir

Images
Frêne noir

Description -


Nom latin : Fraxinus nigra
Nom français : Frêne noir
Nom anglais : Black Ash
Description : Port ovoïde. Feuillage dense vert foncé devenant jaune doré à l'automne. Bonne croissance. Très rustique.

Dimensions -


Hauteur : 20 m
Largeur : 12 m
Croissance : moyenne

Morphologie -


Aspect : Cime parfois allongée, parfois large, le plus souvent oblongue.
Écorce : Son tronc droit à écorce grise est écailleux.
Branches : Les branches érigées puis étalées portent des rameaux cylindriques et lisses avec des bourgeons d'hiver brun foncé.
Bourgeons : Les bourgeons sont brun foncé à noirs, parfois brun pâle, ils sont recouverts d'une forte pilosité. Le bourgeon terminal présente grossièrement la forme d'une flamme lorsqu'on le voit de côté, si on le tourne à 90 degrés, il ressemble davantage à un dôme, et la paire de bourgeons latéraux la plus élevée en est séparée par une portion de ramille d'une certaine longueur.
Feuilles : Les feuilles sont caduques, composées pennées et mesurent de 20 à 45 cm de longueur, elles sont portées en paires opposées, chaque paire formant un angle droit par rapport à la précédente. Chaque feuille possède sept, neuf ou onze folioles, neuf étant le nombre le plus fréquent. Les folioles sont dénuées de pédoncules, elles mesurent de 10 à 16 cm de longueur, sont ovales allongées à lancéolées et présentent des bordures à fines dentelures pointues, leurs deux surfaces sont glabres, à l'exception de touffes de pilosité distinctes à la base, à l'endroit où la foliole s'attache au rachis. À l'automne, les folioles tendent à se recroqueviller et à virer au brun, puis l'ensemble des feuilles tombent de l'arbre.
Fruits : Les fruits font de 25 à 40 mm et possèdent une poche de graines basales légèrement renflées, plutôt ovales, qui tendent à fusionner pour former une aile aplatie, plutôt elliptique, souvent un peu torsadée et dont le sommet arrondi peut présenter de petites échancrures.
Enracinement : L'enracinement est étendu, peu profond et la transplantation facile.
Pousses : Les ramilles sont vigoureuses, vertes avec des lenticelles saillantes mauves lorsqu'elles sont jeunes, par la suite, elles prennent une couleur pâle brun grisâtre ou havane, et les lenticelles forment encore des saillies visibles sur la surface par ailleurs lisse et glabre et se présentent comme de petites protubérances pâles, verticalement allongées.
Fleurs : Les fleurs sont portées à partir des bourgeons latéraux en grappes étendues à ramifications opposées. Les fleurs mâles sont un peu plus compactes que les fleurs femelles à la floraison. On trouve les grappes de fleurs mâles et femelles sur différents arbres, de sorte que ce n'est que sur les arbres femelles que les fleurs donnent lieu à la production des fruits.

Habitat -


Zone climatique : 2b
Indigène : oui
Habitat : Le frêne noir est typique des terrains boisés marécageux et des rives des cours d'eau du nord, du centre et de l'ouest du Nouveau-Brunswick. Il peut s'associer à des espèces telles que l'érable rouge, l'aulne rugueux, le peuplier baumier, le thuya occidental et l'épinette noire, mais, comme il ne tolère pas l'ombre, il croît uniquement dans des terrains relativement découverts.
Texture du sol : lourd, pauvre, pauvre et tourbeux
Humidité du sol : humide
pH du sol : très acide
Exposition : Plein soleil

Autres infos -


Résistance : Résiste au cerf de Virginie. Résiste à la pollution.
Usage : alignement, groupe, isolé, naturalisation
Remarques : Le pollen des plants mâles est allergène. La taille n'est utilisée que pour la formation. Une maladie ou un déclin d'origine inconnue a tué de nombreux frênes noirs depuis les quinze dernières années, au moins dans certaines régions. Il faut comparer les descriptions des trois espèces de frênes indigènes pour mieux reconnaître ces espèces.
Faune : Cette plante abrite et nourrit les oiseaux.

Version imprimable