1 / 2
Aspect - Quercus imbricaria
2 / 2
Feuilles - Quercus imbricaria

Quercus imbricaria

  • Chêne encore rare au Québec, possédant des feuilles ressemblant au feuille de laurier utilisé en cuisine.

Autres informations
  • Alignement, Grands espaces, Isolé

  • D'abord pyramidal puis cime arrondie. Feuilles ressemblant au feuilles de Laurier utilisé en cuisine.

  • écorce noirâtre, lisse, puis gris pourpre, à larges fissures peu profondes ;

  • bourgeons bruns de 3 mm à section pentagonale et à écailles ciliées ;

  • 7,5-15 cm sur 2-5 ; entières, non dentées, marcescentes, ondulées, oblongues, vert foncé dessus, plus claires et pubescentes dessous ; apex pointu avec petite dent ; base pointue ; pétiole de 1 à 1,5 cm souvent rouge sur le dessus ; les feuilles sont d'abord jaunes et l'arbre a un aspect doré brillant jusqu'à la mi-juin ;

  • gland de 1 à 2 cm, rond, noirâtre, strié ; cupule à écailles molles, embrassantes, velues, enfermant le tiers ou la moitié du gland ; mûr en 2 ans ;

  • avril - mai ;

  • profond; racines puissantes

  • sud-est et centre des États-Unis

  • Intolérant au sel de déglaçage. Résiste bien à la pollution

  • Aux Etats-Unis, son bois est utilisé pour fabriquer des tuiles de toits et il agrémente certains parcs. Supporte bien la taille.