1 / 2
Aspect - Érable rouge 'Northwood'
2 / 2
Feuilles - Érable rouge 'Northwood'

Érable rouge 'Northwood'

  • Ce cultivar est remarquable par son port ovoïde, irrégulier, sa rusticité et son feuillage rouge tirant sur l'orange en automne. On utilise cette plante en isolé dans les jardins.

Autres informations
  • isolé

  • Port ovoïde, irrégulier.

  • Son tronc droit porte une écorce d'abord rougeâtre devenant grise avec l'âge.

  • Les branches ascendantes, placées irrégulièrement, portent des rameaux rouges.

  • Feuillage rouge tirant sur l'orange en automne.

  • Les fruits suivent sous forme de samares rougeâtres.

  • Avant les feuilles, apparaissent les fleurs rouges, qui sont regroupées en grappes.

  • L'enracinement superficiel devient de plus en plus profond avec la croissance. La transplantation est moyennement facile.

  • L'érable rouge pousse dans les forêts mixtes, dans diverses conditions que l'on retrouve dans les Maritimes. Même s'il tolère des conditions variées, il préfère les loams humides, bien drainés et sablonneux. L‘érable rouge est réparti dans l'est des États-Unis, on le rencontre à partir du sud du Québec et de Terre-Neuve jusqu'au golfe du Mexique et en Floride. Très rustique.

  • Sensible à la pollution.

  • Préférablement, il faut l'utiliser loin des zones très polluées des grands centres urbains.

  • L'érable rouge attire une variété d'oiseaux et de petits animaux qui se nourrissent de ses graines, de ses rameaux, de ses bourgeons et de ses fleurs. Certains oiseaux utilisent les feuilles et les ramilles pour construire leur nid. Le cerf de Virginie et l'orignal broutent les rameaux et le feuillage.