1 / 2
Aspect - Chêne pyramidal
2 / 2
Feuilles - Chêne pyramidal

Chêne pyramidal

  • Port colonnaire, étroit. Feuillage dense, chute tardive des feuilles. Plante appropriée pour les endroits exigus et abrités.

Autres informations
  • isolé

  • Forme colonnaire du Chêne anglais.

  • L'écorce est gris brun clair profondément sillonnée. Le tronc est droit et court.

  • Branches qui montent droites le long du tronc.

  • Les feuilles caduques sont simples, ovoïdes, découpées en cinq à sept lobes, vert foncé mat dessus, plus pâle dessous. Elles sont brunes en automne et une fois séchées persistent en hiver.

  • Glands portés par un long pédoncule.

  • Chatons jaunâtres.

  • Racines profondes, étalées et puissantes avec la présence d'un pivot. La transplantation est difficile.

  • Valeur ornementale très élevée. Utilisé pour l'ombrage en isolé ou en groupe dams les grands parcs.

  • Résiste aux cerfs de Virginie. Tolérance au sel de déglaçage et aux conditions urbaines. Sensibilité légère au gel.

  • Légère sensibilité à l'anthracnose. Peu de problèmes entomologiques.

  • Son pollen est allergène. On pratique uniquement la taille pour la formation. Sa rusticité étant peu élevée, elle demande à être plantée en situation abritée.

  • Cette plante abrite et nourrit les oiseaux. Elle attire les papillons