1 / 4
Aspect - Sumac de Virginie
2 / 4
Feuilles - Sumac de Virginie
3 / 4
Fleurs - Sumac de Virginie
4 / 4
Fruits - Sumac de Virginie

Sumac de Virginie

  • Arbuste ou très petit arbre atteignant 6 m de hauteur, 10 cm de diamètre et 50 ans. Tronc fourchu; cime à sommet aplati, étalée.

Autres informations
  • Grands espaces, Isolé, Massif, Naturalisation, Talus

  • Port buissonnant; arbrisseau en forme de parasol à maturité; rameaux très pubescents.

  • Mince, lisse, brun jaunâtre foncé, à lenticelles très apparentes; devenant écailleuse avec l'âge.

  • Rameaux très robustes, à dense pubescence veloutée de couleur foncée, exsudant une sève laiteuse lorsqu'ils se brisent; couronnés par une infrutescence ou mortifiés à l'extrémité. Croissance annuelle à partir de 1 à 3 bourgeons latéraux situés à une certaine distance de l'extrémité mortifiée du rameau, donnant à l'arbre une ramification particulière. Moelle large, brun jaunâtre.

  • Bourgeons terminal absent. Bourgeons latéraux arrondis de 5 à 7 mm de longueur, couverts de longs poils brun pâle. Cicatrices foliaires en forme de croissant, entourant presque le bourgeon, marquées de 3 groupes de cicatrices vasculaires.

  • Pétiole central rougeâtre et duveteux de 30 à 50 cm de longueur, portant 11 à 31 folioles lancéolées de 5 à 12 cm de longueur, les paires du milieu plus longues que les autres, courbées, longuement acuminées, à dents aiguës, presque sessiles; dessus vert foncé, dessous plus pâle avec des poils fins sur la nervure médiane et les nervures latérales; coloration automnale écarlate ou orangée.

  • Petits, rouges, juteux, monospermes, 3 à 5 mm de diamètre, couverts de poils glanduleux rougeâtres; en grandes infrutescences coniques, denses et dressées, à l'extrémité des rameaux. Persistant sur l'arbre presque tout l'hiver.

  • Petites, jaune verdâtre, en grandes panicules denses dressées à l'extrémité des rameaux. Fleurs mâle en inflorescences d'environ 30 cm de longueur; fleurs femelles en inflorescences plus petites, généralement sur des arbres différents. Floraison postérieure au plein développement des feuilles en juin-juillet.

  • Superficielles et très étalées. Apparition de drageons racinaires en périphérie des colonies

  • Arbre colonisant généralement les terrains à découvert, habituellement à sol rocailleux ou sablonneux; forme de vaste colonies.

  • moyenne

  • Tolérance moyenne au compactage. Bonne tolérance au sel de déglaçage. Tolérant aux conditions urbaines.

  • Peu de problèmes pathologiques et entomologiques

  • Rustique, remarquables coloris d'automne.