1 / 7
Aspect - Nyssa sylvestre
2 / 7
Bourgeons - Nyssa sylvestre
3 / 7
Branches - Nyssa sylvestre
4 / 7
Ecorce - Nyssa sylvestre
5 / 7
Feuilles - Nyssa sylvestre
6 / 7
Fleurs - Nyssa sylvestre
7 / 7
Pousses - Nyssa sylvestre

Nyssa sylvestre

  • Arbre atteignant 20 m de hauteur. Troc distinct jusque dans la partie supérieure du houppier. Cime large, à sommet aplati et à branches horizontales tordues.

Autres informations
  • Alignement, Isolé, Massif

  • Tronc distinct jusque dans la partie du houppier. Cime large, à sommet aplati et à branches horizontales tordues.

  • Gris foncé, divisée en crêtes épaisses et irrégulières qui se séparent par petits segments, simulant un quadrillage.

  • Assez grêles, brun rougeâtre, à épiderme grisâtre. Moelle à trabécules verdâtres dures. Présence de rameaux nains.

  • Bourgeon terminal de 7 mm de longueur, courbé, pointu; 5 écailles brun jaunâtre à brun rougeâtre foncé, pubescentes à l'extrémité. Bourgeons latéraux légèrement plus petits formant un angle très ouvert avec le rameau. Cicatrices foliaires en forme de large croissant, marquées de 3 cicatrices vasculaire blanchâtres et déprimées.

  • Caduques, alternes, simples; 5 à 12 cm de longueur. Dessus vert foncé luisant, dessous plus pâle.

  • Drupacés, 1 à 3 cm de longueur, bleu-noir; chair mince,amères.

  • Petites, peu apparentes, blanc verdâtre. Fleurs mâles et femelles sur des arbres différents. Floraison èa la fin du printemps, aprèes le plein développement des feuilles.

  • Essence rare au Canada, poussant an nord du lac Érié, en Ontario. Plantée comme arbre d'ornement pour son port attrayant et sa coloration automnale écarlate. Le nyssa sylvestre est la seule espèce de Nyssa indigène au Canada.