1 / 6
Aspect - Chêne rouge
2 / 6
Bourgeons - Chêne rouge
3 / 6
Ecorce - Chêne rouge
4 / 6
Feuilles - Chêne rouge
5 / 6
Fleurs - Chêne rouge
6 / 6
Usage - Chêne rouge

Chêne rouge

  • Port pyramidal devenant arrondi. Feuillage vert luisant au revers plus mat devenant rouge à l'automne. S'adapte bien aux conditions urbaines. Croissance rapide.

Autres informations
  • isolé

  • Port arrondi ou conique, large, irrégulier. Feuilles vertes devenant rouge brique à l'automne.

  • Tronc court. L'écorce est grise, presque lisse devenant fissurée et noire, à reflets argent avec l'âge.

  • Branches semi-érigées.

  • Les feuilles sont caduques, simples, grandes, allongées, lobées, vert mat dessus, vert bleuté à la face intérieure. Le feuillage dense prend une belle coloration rouge dorée rouge clair en automne. Les feuilles brunes persistent parfois sur l'arbre durant l'hiver.

  • Glands brunâtres.

  • Chatons jaunâtres.

  • L'enracinement est pivotant. La transplantation difficile.

  • Ce chêne est un excellent arbre d'ombrage et de faune pour les parcs, les cours d'école et le long des rues.

  • Le chêne rouge conditionne les microclimats locaux, contribue à l'habitat faunique et réduit la consommation d'énergie.

  • Son pollen est allergène. Supporte bien la taille qui est surtout pratiquée pour la formation.

  • Le cerf de Virginie, l'ours noir, le raton laveur, l'écureuil, le geai bleu et les petits rongeurs consomment tous des glands. Les grands arbres où des creux se sont formés servent d'abri aux oiseaux et aux mammifères.